Événements 2014

L’Association CPPR est officiellement née en juin 2014. Mais depuis fin 2013 déjà, les co-fondatrices travaillaient sur le « projet panda ». C’est ainsi qu’elles se sont rendues au colloque de l’AFSA (Association Francophone de Soigneurs Animaliers) au zoo d’Amnéville en mars 2014, pour présenter leur projet : Pourquoi choisir le panda roux (animal peu connu et malheureusement en danger d’extinction dans la nature), pourquoi créer le CPPR, l’objectif de l’Association et les missions qu’elles se sont données pour réaliser cet objectif. Bref, une présentation complète de ce qui allait bientôt devenir « Connaître et Protéger le Panda Roux », avec un focus sur le « Red Panda Network » (RPN), l’Association américaine qui œuvre depuis des années au Népal, et que les co-fondatrices du CPPR souhaitaient ardemment soutenir. Elles ont terminé en évoquant la « Journée Internationale du Panda Roux » (International Red Panda Day en anglais, ou IRPD), un événement spécial, créé par le RPN, qui a lieu le troisième samedi du mois de septembre, depuis 2010. 

En octobre 2014, les co-fondatrices du CPPR ont assisté au premier atelier sur le panda roux organisé par l’ABWAK (Association of British and Irish Wild Animal Keepers, l’association britannique et irlandaise de soigneurs animaliers), au Paradise Wildlife Park, situé à Broxbourne dans le Hertfordshire (Angleterre). Au programme : Des présentations de soigneurs de divers parcs zoologiques sur la conception de leur enclos, le régime alimentaire distribué à leurs pensionnaires ou encore l’entraînement médical, et également des interventions sur la conservation de cette espèce en général, et sur le terrain. Enfin des discussions de groupe ont été menées sur les différentes rations, l’élevage et les problèmes vétérinaires pouvant être rencontrés.

Ce fut également l’occasion pour les co-fondatrices du CPPR de rencontrer Nikki Boyd, la présidente du RPN, et Angela Glatston, la coordinatrice du GSMP (Global Species Management Plan) du panda roux, et de leur présenter la toute jeune Association qu’elles venaient de créer, marquant ainsi les prémisses de ce qui deviendrait plus tard un réel partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *